Comme pour toute autre marque ou signature officielle, il existe un certain nombres de règles établies par la loi que les entreprises et sociétés qui utilisent des tampons encreurs doivent saisir. On va donc revoir ici la totalité des mentions qui doivent y figurer ainsi que l’importance qu’y accorde la loi et votre intérêt à les respecter.

Les mentions imposées par la loi pour les tampons d’entreprise

C’est le code du commerce qui désigne les informations que doivent contenir les différents papiers d’une entreprise, que ce soit ses factures, ses contrats ou ses devis. Toute société ayant donc été immatriculée en France doit apposer sur l’intégralité de ses tampons officiels les mentions légales soulignées par loi et qui sont :

  • Le nom de l’entreprise.
  • La forme juridique de la boite.
  • Le RCS.
  • L’adresse du siège de la société.
  • La TVA.
  • Le capital de l’entreprise.

Il est également important de spécifier que les tampons personnalisés sont aussi concernés par ce point. Il en va de même pour les types de tampons qui ne changent en rien le caractère obligatoire de ces mentions. En effet, qu’ils soient en bois, en métal, en plastique ou en version de poche, la loi réglementaire reste formelle. Il sera donc primordial pour votre entreprise de mettre en place ces conditions lors de votre achat de tampons encreurs pour des raisons que nous verrons un peu plus tard.

L’intérêt des mentions obligatoires sur les tampons d’entreprises

De même que pour la majorité des textes de loi du code du commerce, les articles qui disposent de ces mentions sont nécessaires pour éviter les abus et surtout encadrer les activités des entreprises. Le fait est que les tampons encreurs chez les entreprises touchent à beaucoup de mouvements de la société. Effectivement, ces derniers peuvent par exemple servir à trier des documents pour savoir s’ils ont été payés, lus ou archivés. Ils peuvent aussi déterminer des notions d’approbations sur certains fichiers ce qui simplifie et accélère beaucoup le travail au sein d’une boite.

Ces activités officielles ont donc besoin d’un cadre qui soit régi par la loi. Notez de plus que si des dossiers officiels de votre entreprise sont tamponnés sans les informations légalement demandées, cela pourrait vous coûter assez cher.

Les types de tampons d’entreprise où il faut ajouter des mentions

Pour récapituler, les tampons d’entreprise permettent de placer les mentions obligatoires que nous impose la loi sur nos documents de manière bien plus productive. Tout comme nous l’avions vu, qu’importe la version de votre tampon, si celui-ci possède toutes les notations imposées alors il pourra être utilisé sans problème. Dans le cas des tampons conseillés, il va de soi que c’est à la préférence de chacun. Certains préfèrent par exemple les tampons de poche car leur entreprise les oblige à beaucoup bouger. D’autres optent pour les versions en bois parce qu’elles sont smoins chères. Si vous ne vous êtes pas encore décidé, nous vous conseillons plutôt d’aller vers les tampons professionnels.