Pour fixer plaque professionnelle de kiné, il importe de suivre une procédure adéquate que nous vous dévoilerons dans ce guide.

Choisir l’emplacement où sera fixé la plaque professionnelle de kinésithérapeute

La plaque professionnelle d’un kiné doit être apposée à l’extérieur du bâtiment, de préférence à l’entrée de ce dernier. Une autre plaque est ensuite fixée à la porte du cabinet de kinésithérapie.

Quand la disposition des lieux l’impose, le kinésithérapeute peut installer une signalisation intermédiaire afin de mieux orienter les patients vers le cabinet. Ce professionnel de la santé peut aussi opter pour une plaque signalétique.

La plaque professionnelle n’étant pas un outil publicitaire, les informations qu’elle fournit doivent être exclusivement à titre informatif. Par conséquent, les indications présentes sur cette dernière doivent être discrètes et sobres. Le professionnel médical doit se référer aux exigences du Conseil national de l’ordre des kinésithérapeutes liées aux plaques professionnelles et aux signalétiques des cabinets.

Choisir le mode fixation

Le mode de fixation peut être imposé par le propriétaire du bâtiment notamment au niveau de la façade. En cas de copropriété, la position et le nombre de plaques médicales peuvent être plus réduits que cela soit à l’extérieur de l’immeuble, à l’intérieur, et même sur la porte du cabinet.

Le service d’urbanisme de votre ville ou la préfecture peut imposer une norme relative à l’installation des plaques professionnelles à l’extérieur des immeubles. Il peut vous conseiller ou vous imposer l’emplacement de la plaque professionnelle de kinésithérapeute. Il est aussi possible que l’administration territoriale vous impose une couleur, et même la matière de fabrication de la plaque professionnelle d’un kiné. Rapprochez-vous du conseil départemental de l’ordre des professionnelles de la santé ou d’un autre kinésithérapeute pour avoir une idée des précautions particulières à prendre pour vous conformer aux normes de la région.

Le type de fixation peut aussi dépendre de la matière de fabrication de la plaque. En effet, on ne peut pas fixer une plaque en laiton comme une plaque en plexiglas ou en aluminium. Vous devez donc définir votre type de fixation en tenant compte de la matière de conception de la plaque professionnelle et des règles imposées par le propriétaire de l’immeuble. Soulignons que vous avez le choix entre trois types de fixations. Vous pouvez opter pour les entretoises, les adhésifs, les vis et chevilles.

La fixation de la plaque professionnelle de kinésithérapeute avec les entretoises

Pour poser plaque professionnelle de kiné en aluminium anodisé naturel ou en laiton, les entretoises murales sont le type de fixation adéquat. En effet, elles contribuent à la mise en valeur de la plaque du masseur en créant un écart entre le mur et ce dernier. Ceci apporte un bon rendu visuel. Vous pouvez réaliser des effets de style avec des entretoises de couleurs ou de matières différentes tout en restant classique. Ceci permet de faire jouer les contrastes. Vous pouvez aussi utiliser des entretoises discrètes de la même couleur que la plaque. Les entretoises sont placées derrière la plaque et sont vissées. La fixation avec l’entretoise est notamment recommandée lorsqu’il s’agit d’une plaque médicale en plexiglas.

La fixation de la plaque professionnelle de kinésithérapeute avec les vis et chevilles

Il s’agit de la fixation la plus courante pour les plaques professionnelles. Généralement, les vis et les chevilles sont fournies sur la plaque lors de l’achat. Vous devez juste placer simplement les vis dans les trous et les masquer avec des cache-vis pour un rendu élégant et harmonieux.

Le choix entre l’entretoise et les vis dépend de l’esthétique que vous souhaitez donner à la plaque professionnelle kiné. Votre choix ne dépend pas de vos diplômes titres ni du conseil départemental de l’ordre.

La fixation de la plaque professionnelle de kinésithérapeute avec l’adhésif

L’adhésif est conseillé pour les plaques légères comme le PVC et le plexiglas (plexi). Il se colle au dos de la plaque et permet de la maintenir. Le support doit être lisse afin d’opter pour ce type de fixation au risque qu’il ne tienne pas pendant un long moment.