Le cannabis se compose de différentes molécules. Au nombre de celles-ci, le CBD et le THC sont les plus populaires. Parfois confondues, ces deux substances sont pourtant différentes à plusieurs égards. Quelle est la différence entre le CBD et le THC ? Découvrez !

Une différence relative à leurs effets

Autrefois, le cannabis était tout simplement proscrit. Progressivement, certaines des substances qu’il contient se sont démarquées. C’est ce qui fait que désormais, on fait la différence entre CBD et THC. Bien que ces deux substances soient extraites du cannabis, l’une a des effets moins dangereux que l’autre. En effet, le THC est une substance dont les effets s’exercent sur les récepteurs cannabinoïdes. Il utilise donc des neurotransmetteurs pour stimuler le cerveau en lui envoyant des signaux. C’est là une des différences majeures entre ces deux substances, car le CBD, lui, ne se lie pas aux récepteurs cannabinoïdes.

De plus, le THC est une substance dont l’effet sur l’anxiété varie en fonction de la dose consommée. Si vous dépassez une dose précise, le THC pourrait exacerber le sentiment d’anxiété, alors que si vous en prenez une dose raisonnable, il peut le réduire. Le CBD en revanche a des effets bien plus modérés sur l’anxiété, mais au moins, il calme toujours ce trouble et son effet ne change pas selon la dose. En outre, le CBD peut être extrait de deux substances :

  • le chanvre et
  • la marijuana.

Par contre, on ne peut extraire du THC que de la marijuana. On observe aussi que le CBD est non dangereux pour les animaux alors qu’en ce qui concerne le THC, c’est tout le contraire. Pour finir, malgré leurs bienfaits sur la santé, les deux ne sont pas employés dans le même cadre. Le THC est consommé dans le cadre d’une consommation récréative du cannabis alors que le CBD est davantage admis comme substance thérapeutique. D’ailleurs, une consommation de CBD peut arrêter les effets psychoactifs engendrés par une consommation de THC.

Une différence liée à leur réglementation

L’usage du CBD est mieux accepté que celui du THC dans de nombreux pays. Rien qu’aux États-Unis, on observe une absence de consensus entre les États quant à la légalité du THC substance. En effet, c’est un total de 30 États qui utilisent un programme de marijuana médicale pour des patients alors que seulement 11 États du pays ont légalisé l’usage récréatif du cannabis. De façon concrète, il n’y a que le Canada et l’Uruguay qui aient légalisé le THC à l’heure actuelle. En revanche, le CBD qui a été extrait du chanvre, lui est légal.

D’ailleurs, le CBD est techniquement légal partout, même s’il y a des subtilités à prendre en compte. Par exemple, en France, il n’est légal que si le produit qui en contient comporte moins de 0,2 % de THC. En effet, tout produit fait de CBD dérivé de chanvre contient inévitablement des résidus de THC. Il faut donc veiller à vérifier la teneur en THC d’un produit au CBD selon le pays où l’on se trouve pour être sûr de respecter les réglementations en vigueur à propos.