Pour exécuter des travaux de balisage sur un chantier, vous devez mettre à disposition de votre équipe le matériel nécessaire afin de garantir le bon déroulement des tâches. Mais vous ne devez pas oublier que ces types de travaux présentent de grands risques. Ces risques menacent aussi bien la sécurité du personnel que celle des usagers de la voie. Voici une liste des matériels indispensables pour les travaux de balisage sur un chantier.

Balisage de chantier : Les indicateurs pour la sécurité des usagers et des ouvriers

Lorsque de grands travaux sont en cours, vous êtes dans l’obligation de le signaler aux usagers. Cela se fait au moyen des panneaux de signalisation, des cônes de signalisation, les chaînes de signalisation, des chevalets de signalisation et les rubans de sécurité. Chacun de ces éléments joue un rôle bien déterminé.

Les chevalets par exemple envoient des signaux et informations visuelles qui alertent les passants sur la présence d’un danger imminent. Il en existe trois différentes couleurs (jaune, rouge et bleu). Utilisez les chevalets jaunes de 60 cm de hauteur sur un chantier, car ce sont eux qui notifient la présence du danger.

Les chaînes de signalisation servent à isoler un espace particulier au sein d’un espace plus large. Vous pouvez l’utiliser pour attirer l’attention de vos ouvriers sur la présence des machines à risque dans un milieu. Elles sont souvent fabriquées en plastique ou en métal.

Les cônes de signalisation jouent deux principaux rôles. Ils préviennent les usagers sur la présence d’une zone à risques (accident ou danger) et sécurisent les chantiers. Ils ont l’avantage d’être souples, facilement adaptables et très efficaces, car ils sont connus de tous les usagers.

Les rubans de signalisation jouent également un rôle important pour la sécurité. Ils délimitent les zones à risques afin d’interdire l’accès aux usagers. Multicolores et lumineux, ils sont visibles de jour comme de nuit.

Pour finir, nous avons les panneaux de signalisation qui jouent un rôle capital. Vous en trouverez de différentes catégories. L’avantage principal avec les panneaux, c’est qu’ils signalent le danger des dizaines de mètres à l’avance.

Balisage de chantier : Les équipements de protection

équipements de protection

Puisque les ouvriers sont couramment exposés à des risques d’accidents, il est essentiel de leur fournir des équipements de protection. Insistez beaucoup sur les équipements de protection individuelle (EPI) tels que :

  • Vêtements de chantier
  • Casque de chantier
  • Lunettes de protection
  • Gants
  • Protection auditive.

Selon l’envergure des travaux et les risques encourus par les ouvriers, les équipements de protection collective peuvent être recommandés. Il s’agit par exemple des filets anti-chute et des tapis antidérapants.

Balisage de chantier : Les groupes électrogènes et les compresseurs d’air

balisage de chantier,groupes électrogènes silencieux

Les groupes électrogènes constituent une source d’énergie mobile. Utilisez-les en cas d’absence de source d’énergie électrique à proximité pour faire fonctionner les machines et pour l’éclairage. Servez-vous-en également pour continuer les travaux qui nécessitent de l’énergie électrique, lorsque vous êtes loin d’une source d’alimentation. Les deux types de groupe électrogène disponibles sont : les groupes électrogènes à essence et les groupes électrogènes à gasoil.

Il y a également les compresseurs d’air qui apportent de la puissance aux engins pneumatiques. Selon vos préférences, vous pouvez opter pour un compresseur à moteur thermique ou un compresseur à moteur électrique.

Mise en pratique d’un balisage de chantier

Vous pouvez voir sur cette animation l’importance de mettre en place un balisage de chantier les vérification à effectuer etc.